Un bachelor dédié à la médiation socioculturelle et au numérique

Guid'Formation | 27.06.2017 à 18h09 Mis à jour le 27.06.2017 à 18h09
image

L’IESA arts & culture, école internationale, annonce la création d’un bachelor « Mediation socioculturelle et numérique » pour répondre aux attentes du milieu artistique.

"Vous avez une passion pour la culture ? Pour la musique, le théâtre ou les arts plastiques ? Vous avez découvert que la culture avait changé quelque chose à votre vie ? Qu'elle vous questionnait, vous nourrissait, vous permettait d'envisager la  vie et le monde avec plus d'intérêt, plus de sens ? Cette découverte,  vous souhaitez la transmettre à d'autres qui n'ont pas encore eu la chance de la faire, vous voulez la partager avec d'autres pour qui elle pourrait être fondamentale ? Vous êtes fait pour le métier de médiateur socio-culturel", indique Boris Grebille, directeur de l'IESA arts & culture.

L'école forme chaque année plus de 700 étudiants qui sont majoritairement en poste dans les 6  mois suivant l'obtention de leurs diplômes.

"Dans les années 80, on parlait de mettre le spectateur en contact avec l'art en visant son épanouissement par l'imaginaire. Aujourd'hui, ce n'est plus l'oeuvre qui le point de départ de la réflexion mais le public dans toute sa diversité", commente Agnès Chemama, directrice du développement des publics au Théâtre de Chaillot et professeur à l'IESA arts & culture.

Depuis la création de ses formations, l'école a mis la question des publis, et donc de la médiation, au programme de ses enseignements. Il ne s'agit plus seulement de faire comprendre les oeuvres aux individus pour tenter d'accueillir des publics nouveaux. De plus en plus, les acteurs doivent se déplacer sur tout le territoire pour accompagner les développements personnels, favoriser la création de lien social et ancrer la culture au sein des politiques et environnement sociaux. Il est aussi question d'accompagner la transformation de nos modes de vie et de management en prenant en compte les grands enjeux sociétaux contemporains : migration, écologie et développement durable, sécurité, respect de l'autre dans ses différences.