L’Association RMS-RBS devient NEOMA Business School

Guid'Formation | 17.09.2013 à 08h38 Mis à jour le 20.11.2014 à 03h12
image

Le 14 mai dernier était dévoilé le projet de fusion qui unirait les deux écoles de commerce Rouen Business School et Reims Management School en une seule et même entité. La proximité entre les deux écoles ne faisait plus guère de doute depuis bien longtemps, les formations « executives » des deux établissements ayant été réunies sur un campus commun à Paris en 2009, notamment. Pour les spécialistes, la réunion semblait même logique au regard du niveau similaire des écoles rouennaise et rémoise (RBS et RMS sont actuellement classées par SMBG respectivement 8e et 7e du Classement des Meilleures Ecoles de Commerce Post-Prépa) et de la proximité géographique avec la capitale. Ces critères semblaient favoriser l’avènement de l’école unique qu’il convient désormais d’appeler NEOMA Business School.

Former les managers de demain

En effet, depuis ce matin (mardi 10 septembre) et l’annonce faite par le Directeur Général, Frank Bostyn, l’ex Association RMS-RBS est baptisée NEOMA. Cette dénomination se traduit par l’alliance entre la racine « neo », faisant explicitement référence à l’idée de nouveauté (des défis, des enjeux, de l’innovation…), et la terminaison « ma » renvoyant à l’idée de management. L’objectif de cette nouvelle appellation était, selon les mots de Frank Bostyn, « de faire clairement référence aux nouvelles postures managériales. » Simple et élégant, le logo de NEOMA associe les couleurs complémentaires violette et grise autour de la lettre O dessinée comme la rencontre de deux parenthèses évoquant le caractère dual du projet. Coïncidence ? La consonance du nom peut se traduire en chinois par « promesse de l’Europe » et souligne l’ouverture internationale de l’école, elle qui détient déjà près de 25% de professeurs étrangers.

Enfin, est apposée au logo la baseline (in english) : « Empowering Management ». Il s’agit ici de faire écho à la formation des nouveaux managers par l’école, au service des entreprises.

« Être classée parmi les meilleures écoles européennes tout en étant reconnue comme le partenaire privilégié des entreprises », tel est le mot d’ordre définissant la double ambition de NEOMA Business School, déjà titulaire de la triple accréditation AACSB-EQUIS-AMBA. Si l’école normande-champenoise désire poursuivre son évolution dans l’excellence de ses formations, elle désire installer l’entreprise au cœur de sa démarche stratégique et pédagogique.

Aussi, la nouvelle école de commerce souhaite à la fois s’appuyer sur un socle de compétences stratégiques (comptant plus de 200 enseignants permanents répartis dans 7 départements académiques) et sur l’accroissement de son activité de recherche visant à répondre aux standards académiques internationaux et satisfaire aux besoins des entreprises et organisations.

NEOMA désire également se baser sur la mise en place d’un « écosystème programmes innovant » puisant son inspiration dans l’éducation et la responsabilisation des managers de demain. Innovation pédagogique et accompagnement dans le développement personnel seront donc encrés au cœur des cursus. Cela se traduira, notamment, par la mise en place de trois dispositifs :

  • le « Talent & Behavioural Development Unit », service dédié au développement des carrières, des compétences et comportements professionnels par la réalisation de cours adaptés et de coaching,
  • le « Student Affairs » voué à épaulé l’étudiant dans sa vie académique, son orientation, ses choix de destinations d’échanges ou encore de ses stages,
  • le « Teaching & Learning Center » chargé d’innover et de développer les contenus et processus pédagogique de l’école.

Un Bachelor et un Master Grande Ecole pour septembre 2014

Concernant la mise en place de nouveaux programmes, il faudra attendre la rentrée 2014. Seront en effet lancés à cette occasion un Bachelor in Business Administration (BBA) et un Master Grande Ecole (MGE). Ces programmes seront dispensés, l’un et l’autre, sur les deux campus de NEOMA.

Le Bachelor BBA s’exécutera en 3 ans et visera à former des managers « éclairés et ouverts sur le monde. » Ses enseignements se dérouleront en français et traiteront les fondamentaux de la gestion tout en favorisant, selon Frank Bostyn, « l’ouverture d’esprit. » A noter, l’étudiant poursuivant ce programme pourra lors de son entrée en troisième année s’orienter vers un « Master Track » destinant l’élève à la poursuite d’études ou bien vers un « Professional Track » qui comme son nom l’indique conduira plus volontiers à une rapide et efficace insertion professionnelle.

Le Master Grande Ecole, quant à lui, sera dispensé en français mais pourra être suivi entièrement en anglais. A intégré après un Bac +2 (via la banque d’épreuves Ecricome) et diplômant à Bac +5, ce programme se veut formateur de futurs managers voués à des fonctions d’encadrement supérieur. Plus de 20 spécialisations (marketing, supply chain, ect.) seront proposées aux élèves en fin de cursus. Tout comme pour le Bachelor, l’international (via les échanges académiques) et le développement personnel sont des critères inscrits même au cœur de la formation. Le MGE sera accessible

D’autres ajustements sont à prévoir à l’horizon 2014/2015. Notons toutefois que le CESEM et le Bachelor TEMA continuent d’être enseignés sur le campus de Reims. Le Bachelor Distribution-ECAL (dispensé à Rouen) devient le Bachelor in Retail Management (Grande distribution). Les formations « executives » continuent de se dérouler sur le campus parisien.

Qui dit nouvelle école dit… nouveau site Internet. Aussi, vous pouvez retrouver l’intégralité des informations sur NEOMA à l’adresse suivante : http://www.neoma-bs.fr/.